//Le stress influence-t-il votre respiration?

Le stress influence-t-il votre respiration?

 

Bien respirer ne va pas de soi ! Prenez quelques minutes pour mieux comprendre les impacts du stress sur votre respiration et votre corps.

Saviez-vous que votre diaphragme joue un rôle très important dans votre respiration? Bien que plusieurs muscles y soient impliqués, le diaphragme est de loin le principal muscle. À lui seul, il génère environ 75 % du mouvement de l’inspiration. Il joue également un rôle de protection de l’organisme, en soutenant la cage thoracique et en contribuant à la digestion diaphragmatique.

N’avez-vous pas déjà ressenti cette boule dans le ventre lors d’un grand stress? Il s’agit directement d’une modification du mouvement diaphragmatique, causée par de fortes émotions ou le stress. C’est une façon imagée qui permet de comprendre rapidement les effets potentiels du stress sur notre respiration et notre corps.

Le stress peut avoir des effets importants sur votre corps. Qu’il soit passager ou chronique, il peut entrainer différents impacts négatifs, par exemple, une modification de la posture ou des tensions musculaires au niveau du diaphragme. Les effets du stress peuvent également entraîner des douleurs musculaires et articulaires ainsi qu’une diminution de l’ampleur du mouvement de la respiration. Ce qui est important de retenir, c’est que les effets négatifs de ces tensions peuvent persister même après la disparition des éléments stressant sur le corps.

De par sa position centrale dans la cage thoracique, la limitation de mouvement du diaphragme peut affecter plusieurs autres régions musculaires du corps. Au niveau dorsal, il est lié à deux muscles lombaires, soit le carré des lombes et le psoas, qui peuvent eux aussi développer des limitations et amener des douleurs lombaires, si le diaphragme est tendu. Aussi, lorsque le principal muscle de la respiration ne peut faire son travail adéquatement, d’autres muscles du cou doivent parfois prendre la relève, dont les scalènes et les sterno-cléido-mastoïdiens. Ces muscles sont déjà fortement sollicités par notre port de tête et d’autres éléments du quotidien dont entre autres, les cellulaires ou les postes de travail non ergonomique. Cette charge de travail supplémentaire amène donc un élément stressant de plus et peut avoir pour effet d’apporter des tensions cervicales, des maux de tête ainsi que dans certains cas, des douleurs ou des engourdissements au niveau des épaules et des mains. Il ne faut pas non plus minimiser la douleur que vous pourriez ressentir sur vos côtes dû à vos muscles intercostaux trop tendus. Ultimement, ces tensions intercostales peuvent même modifier l’angle de vos cotes affectant vos épaules ou même votre colonne vertébrale auquel ces dernières se rattachent.

 

Mieux comprendre le bon et le mauvais stress

Il est important de savoir qu’il existe deux types de stress. Il y a le bon stress qui permet de réagir à une situation dangereuse ou de nous permettre d’avoir de bons réflexes. Ce stress est essentiel dans la vie. Il ne faut donc pas s’inquiéter sur les effets à chaque fois que vous vivez un moment de stress. Il engendre habituellement une fatigue et des tensions musculaires passagères.

Toutefois, il y a également le stress négatif. Cette forme de stress est malheureusement trop présente dans le quotidien de bien des gens. Il est néfaste pour l’organisme. Il peut causer des maux de tête, de l’anxiété, des problèmes articulaires et bien sûr, d’importantes tensions musculaires.

Il faut garder en tête que le stress est vital pour notre métabolisme. Il n’est pas nocif tant que l’organisme déclenche une réponse adaptée à un éventuel danger. La clé étant l’équilibre, c’est-à-dire que ce mécanisme de défense se produit dans les situations où il y a un réel danger.

Afin de réduire les effets du stress négatif, il est donc conseillé de vous faire traiter de façon préventive. Les effets du stress peuvent être subtils. En prenant soin de vous sur une base régulière, vous limiterez l’accumulation de mauvaises postures dues au stress qui pourraient avoir un impact direct sur votre diaphragme et ainsi venir affecter votre bon mouvement respiratoire. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre professionnel de la santé si vous vivez des périodes de stress, afin de vous assurer que votre diaphragme et votre respiration fonctionnent adéquatement. Le traitement au niveau du diaphragme aura des impacts sur votre confort au quotidien.

2017-11-02T23:04:09+00:00