Ce qu’il faut savoir sur la scoliose en 10 points

La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale. Elle peut toucher trois régions, soit la colonne thoracique, soit la colonne lombaire ou soit la région thoracique et lombaire. Une image facile à retenir pour représenter la scoliose est le fil de téléphone tout tortillé sur lui-même. Ce texte vous permettra de mieux comprendre ce qu’est la scoliose.

  1. Qui peut se retrouver avec une scoliose 

Les personnes qui peuvent se retrouver avec une scoliose sont dans deux catégories distinctes : les adolescents, parfois même plus jeunes, ou les adultes plus âgés. Il se peut que la découverte de votre scoliose se fasse à un autre moment, mais, ce qu’il faut retenir c’est que celle-ci s’est développée à l’un de ces moments.

  1. La cause de la scoliose

Vous avez eu le diagnostic en jeune âge, et bien malheureusement la cause de votre scoliose est inconnue. Pour l’instant, les études cherchent encore des explications, mais elles sont difficiles à prouver. Évidemment, il semble y avoir une certaine hérédité lorsque la scoliose est détectée à un jeune âge, mais sans plus. Les spécialistes l’ont surnommé la scoliose idiopathique pour cette raison. Ils semblent s’entendre sur le fait que le processus se produit lorsque l’enfant grandit. Les plaques de croissance ne réagissent pas correctement et ne se développent pas de façon optimale. Cette hypothèse semble la plus fondée. Si votre découverte de la scoliose se fait vers la fin de l’âge adulte, il s’agit de dégénérescence. Donc d’un processus à la base normale, de l’arthrose, qui vous amène à des déviations qui terminent en scoliose.

  1. Pour le diagnostic, prise de radiographie nécessaire? Absolument!

Le professionnel qui vous traite pourra vous parler davantage de la scoliose et faire un examen sommaire pour déterminer si un examen plus poussé doit être envisagé. Il est certain que dans le doute, la prise de radiographie est nécessaire pour obtenir le diagnostic de scoliose. Dépendamment du professionnel que vous consultez, vous pourrez prendre les radiographies avec lui ou vous devrez avoir une référence de votre médecin. Dans notre clinique avec les chiropraticiens, vous aurez l’avantage de les prendre sur place. Par la suite, il faut en faire l’évaluation. Toute déviation de la colonne doit être au-dessus de 10 degrés pour être considérée comme une scoliose. La radiographie permet de calculer la déviation et de pouvoir suivre l’évolution dans le temps.

  1. La douleur est nécessairement présente?

Plusieurs personnes croient, à tort, qu’il y a nécessairement de la douleur lorsqu’on a une scoliose. Ce n’est pas nécessairement le cas. Toutefois, dans la majorité des cas, les gens ayant une scoliose ont de la douleur.

  1. Être référé à la bonne personne

Lorsque la scoliose nécessite une plus grande attention, votre chiropraticien vous référera directement vers votre médecin. L’âge de la personne en dit long sur la suite des choses. Si l’enfant atteint de scoliose est en jeune âge, il devra être référé à un spécialiste en médecine pour avoir un suivi au fil du temps. Il sera vu à ce moment par les professionnels requis après la référence. Donc, la référence est faite dépendamment de l’âge du patient et de la mesure de la scoliose.

  1. Traitement, chirurgie, quoi faire?

Évidemment, le traitement va dépendre de votre scoliose. Si vous avez besoin d’être référé, vous devrez aller voir le spécialiste en question et suivre ses recommandations : la chirurgie peut parfois s’avérer l’une d’elles. Toutefois, si votre scoliose ne nécessite pas de suivi ou de traitement en médecine, un chiropraticien sera en mesure de vous aider pour la gestion de votre douleur, par exemple.

  1. Corset si besoin

Lorsque vous serez référés au besoin vers un médecin, vous pourrez parler avec lui de la pertinence d’un corset. Le corset est nécessaire dépendamment de la gravité de la courbe et de l’âge du patient.

  1. La scoliose change votre biomécanique donc soyez prudents!

Il faut absolument comprendre que lorsque nous avons une scoliose, tout ce qui s’attache au niveau de la colonne en ait affecté. Notons par exemple, les muscles ainsi que les ligaments. Ceux-ci réagiront différemment dû à la déviation de la colonne vertébrale. Ceci explique une fois de plus pourquoi vous devriez consulter un professionnel.

  1. Programme d’exercices!

En consultant les bons professionnels, ils pourront vous diriger dans la gestion de votre scoliose. Par exemple, Dre Julie Touchette a fait une formation qui lui permet de vous fournir des exercices pour votre courbe. Ces exercices vont permettre de contribuer à ralentir la progression ou au moins la maintenir.

  1. Prévenir!

Le meilleur conseil serait ceci : si vous pensez avoir une scoliose, consultez un professionnel et si vous avez une scoliose faites de même aussi! N’attendez pas d’avoir des douleurs pour consulter et avoir de nombreux conseils!

2018-08-20T01:59:15+00:00