La mode du CROSSFIT, comment en profiter au maximum!

La popularité pour le CrossFit ne cesse de croitre depuis quelques années. En 2014, nous pouvions compter plus de 200 000 athlètes inscrits au « CrossFit Open » qui est la première étape des qualifications en vue des Jeux mondiaux de CrossFit. Cette méthode d’entrainement a été développée en Californie pour préparer les athlètes à l’imprévu. Ils basaient leurs principes d’entrainement sur des mouvements fonctionnels constamment variés et à haute intensité.

Comment le CrossFit varie autant les entrainements?

Ce sport s’inspire de la gymnastique, de l’haltérophilie et de l’athlétisme. Il s’inspire de ces trois disciplines pour que l’athlète développe les dix qualités athlétiques fondamentales qui sont :

  • Endurance musculaire et cardiovasculaire
  • Force
  • Flexibilité
  • Puissance
  • Vitesse
  • Coordination
  • Agilité
  • Équilibre
  • Précision

Chaque séance est prédéterminée par le centre d’entraînement et est différente chaque jour. Si vous n’êtes pas familier avec le crossfit, vous devriez être accompagné par un professionnel pour vous assurer qu’on vous enseigne et vous guide lors des exercices.

Le corps travaille en entier!

Le CrossFit permet aux gens de développer le corps dans sa globalité en travaillant autant les articulations que la musculature.  Tout comme d’autres modes d’entraînement, le CrossFit nécessite de prendre son temps lors des premiers entraînements. Ceci est encore plus important pour les personnes qui ont déjà eu des blessures à l’entrainement ou ayant une condition de santé particulière. Si c’est votre situation, il est important d’être prudent, car votre blessure pourrait s’aggraver. Par contre, en étant bien accompagné, l’entraînement pourrait vous aider à corriger des faiblesses musculaires. Les exercices peuvent être particulièrement exigeants physiquement par rapport aux charges et répétitions. Il est donc important d’être accompagné par un professionnel si vous débutez cette activité.

Importance de ne pas se blesser, comment?

                La personne qui commence le CrossFit doit avant tout comprendre la base. Si cette dernière est débutante, il est préférable qu’elle soit surveillée davantage. Évidemment, une personne outillée pourra prévenir une multitude de blessures. Comme mentionné dans un autre article, il est très important que la personne commence avec un échauffement spécifique à l’entrainement. Cela permet au corps de s’échauffer, donc si vous prévoyez travailler le corps dans sa totalité il est important de s’échauffer de la tête aux pieds. Aussi, la personne peut inclure des exercices spécifiques à sa condition pour favoriser une meilleure activation musculaire et une meilleure mobilité articulaire. Comme mentionné dans des articles précédents, votre chiropraticien est en mesure de vous donner des  conseils. Donc, si ce dernier vous conseille quelques exercices vous pourrez les intégrer facilement lors de votre échauffement par exemple.

Maitriser la technique avant de performer

                Le CrossFit nécessite une certaine maitrise des mouvements. Lors des entrainements, il est important de bien connaitre la technique de l’exercice avant même de vouloir augmenter la charge, les répétitions ou encore l’intensité. Avoir un bon contrôle lors d’un exercice permet de diminuer le risque de blessure. Ce qu’il faut absolument retenir est certainement qu’une progression plus lente est une progression prudente et qui respecte votre corps à long terme.

Travailler en globalité c’est la clé!

                Autant au niveau du CrossFit que la chiropratique, nous travaillons dans la globalité! Le Crossfit vous permet de travailler l’ensemble du corps ce qui vous aide dans vos activités quotidiennes. Par exemple, votre force musculaire développée à l’entrainement vous permet d’avoir un meilleur contrôle musculaire lorsque vous soulevez des charges. La chiropratique travaille aussi dans la globalité en allant stimuler au niveau neuromusculosquelettique. Elle permet également de  s’assurer que le corps fonctionne de façon optimale afin de  continuer vos entrainements sans blessure.

Lorsque vous avez une douleur lors d’un entrainement, il faut immédiatement corriger soit votre technique ou votre entrainement tout simplement. Trop de personnes vont continuer à s’entrainer malgré la douleur pensant que c’est normal, ce qui peut faire aggraver le problème initial ou changer votre technique à tort. Il peut être pertinent d’avoir une collaboration entre votre entraineur et votre chiropraticien suite à votre évaluation. Avec tous ses bons conseils, n’hésitez pas à bouger et vous dépasser!

Capsule inspirée de l’Association des Chiropraticiens du Québec

2018-09-14T02:01:20+00:00